Je ne voulais tellement pas faire de course sur route. Trop compliqué! Eh bien finalement j’ai commencé à pratiquer Lime Rock juste pour passer le temps. J’y suis resté accroché allant même jusqu’à participer à 2 courses. J’y reviens plus tard puisque j’en profite pour faire un bilan des quatre premières semaines. Alors allons-y dans l’ordre.

USA, Oxford, Milwaukee, Lime Rock. Le premier tiers de la saison 2010-2. Malgré des baisses dramatiques, mon SR a finalement augmenté de 0.09 au cours de ces quatre semaines. Pas mal! Mon iRating a par contre baissé de 273. C’est pas grave, mais but c’est de prendre de l’expérience.

USA.
Ayoye. J’étais tellement nerveux. Je pensais bien faire en me qualifiant mais c’était une erreur. Je suis encore bien trop nerveux lorsque je suis en groupe serré. Même lorsque je suis parti en 2ième position, me faire menacer dans mon miroir m’a fait perdre contrôle. J’ai finalement décidé de partir des puits. Une moyenne de 16 incidents par course. Mon pire résultat! Ça allais tellement mal que je ne terminait pas les courses. Trop en maudit pour reprendre mes esprits.

Oxford.
Celle qui me donne mal au coeur. Pas tant que ça finalement. J’ai appris à l’aimer même (fait 7 courses). 6 incidents par course. Nette amélioration.

En même temps, Oxford est le théâtre de mon pire souvenir. Allant un peu trop à l’extérieur, j’ai pris le champs. Oubliant l’une de mes règles (si perte de contrôle, appeler le towing pour ne pas entrer dans le chemin des autres) je me redirige vers la piste. En plein milieu de la piste, perpendiculairement, je coupe je ne sais plus combien de voitures. Désastre. Honte. Colère envers moi-même. C’est fini. iRacing n’est pas pour moi. Après avoir posté un message d’excuse, j’ai reçu de bons encouragements. Merci, vous m’avez fait revenir. Je vais apprendre de mes erreurs, aussi graves soit elles, et devenir meilleur.

Milwaukee.
Semaine occupée, je n’ai fait que deux courses. Ça très bien été. Une moyenne de seulement 2 incidents par course. Miam, c’est bon des points de SR!

Lime Rock Park.
Ça devait être une semaine de relâche mais je n’ai pas pu résister de pratiquer. Je voulais me prouver que j’étais capable de faire une couple de tours quand même. J’ai aimé! J’ai assez pratiqué pour avoir imprimé la piste dans mon subconscient. Chose que je croyais trop complexe pour mon petit cerveau. Il y a juste une chose, je suis donc bien lent. Je descend rarement sous la minute. 1:01 est mon temps typique. En test j’ai quand même fait 58.868 secondes. Plusieurs font 54 secondes…

Dans la dernière soirée de la semaine je me décide et je me lance dans une course. Performance au-delà de mes attentes.  Je termine 5ième. Je prend une pause de quelques heures et je fait une deuxième course. Encore une fois je termine 5ième. Le plus surprenant c’est qu’avec 39 Champ. Points, Lime Rock est ma meilleure semaine. Woohoo!

Ils m’ont eu. Un jour je vais m’essayer du coté des courses sur route…

Pour la suite? Continuer à faire des courses. Prendre de l’expérience dans le trafic. Lire le livre Inner Speed Secret. Apprendre à me calmer.

Publicités

La mise à jour d’iRacing apporte plusieurs nouveautés mais 2 ont retenues mon attention. Les nouveaux settings DriverHeadWobble et DriverRotateHead que l’on retrouve dans le fichier app.ini.

DriverHeadWobble

Pensez aux fameux bobble heads. Lorsque l’on roule sur une bosse, notre tête se fait brasser. Ce setting ajuste l’amplitude de ce brassage. À 1.000 la tête bouge à son maximum. À 0.000 c’est comme si notre tête était solidement attachée au dossier du siège. La tête suit parfaitement les mouvements de la voiture.

À noter que la vrai nouveauté est que l’on peut maintenant diminuer l’amplitude. Avant la mise à jour, le Wobble était ajusté à la valeur fixe de 1.000. Donc pour observer le plus grand changement, on doit régler la valeur à 0.000.

Après quelques tests, je conclus qu’à 0.000 j’aurai besoin de Gravol. Vraiment cela me donne la nausée du mal des transports. 0.300 semble très bien. Peut-être qu’avec l’habitude je pourrai descendre plus bas encore.

DriverRotateHead

Voilà une nouveauté qui m’aide beaucoup!

DriverRotateHead tourne la tête en direction du slip angle. Donc pour voir le plus grand changement, on met DriverRotateHead à 1.000 puis on va en piste et on dérape (spin). 0.000 est ce qu’on avait avant la mise à jour. 1.000 donne une impression de conduire un bateau.

Tout le long des courbes, j’avais la mauvaise habitude de regarder très près du nez de la voiture. Nous savons que l’on se doit de toujours regarder au loin. Aujourd’hui je comprends pourquoi je n’arrivais pas à me débarrasser de cette habitude. Regarder la route juste devant le nez de la voiture était mon moyen de lire les petits mouvements et détecter les moments où j’allais perdre le contrôle. Mais avec le DriverRotateHead qui amplifie en quelque sorte les mouvements de la voiture je peux rediriger mon focus vers l’horizon. Maintenant je peux facilement voir les mouvements de la voiture avec ma vision périphérique et capable de lire ce qu’elle me dit. Je détecte rapidement les moments où je dépasse les limites et je peux tout aussi rapidement apporter les corrections appropriées pour éviter la catastrophe.

Je trouve que DriverRotateHead = 0.250 est parfait pour moi.

Discussions sur le forum:

Temps améliorés

C’est peut-être juste une coïncidence mais en faisant des tests pour trouver les meilleurs settings, j’ai amélioré mes temps sur USA et sur South Boston.

USA: 22.470 (précédent record = 22.559)
South Boston: 16.132 (précédent record = 16.327) Wow!

Bilan d’étape

Publié: 20 avril 2010 dans Late model Monte Carlo SS
Tags:

Et voilà, j’ai fait le tour. Après plus d’un mois de pratique (enfin, il y a eu des pauses de quelques jours) je suis prêt à reprendre la compétition.

J’ai testé toutes les pistes ovales de la présente saison (2010 S1) jusqu’à ce que je m’y sente en confiance. Il y a seulement Irwindale dont je n’ai pas percé le secret. Je n’ai pas défoncé de records de vitesse. Loin de là. Mais c’est pas grave, là n’était pas mon but.

La prochaine saison débute dans 2 semaines. Je compte participer à toute les semaines sauf celle à Lime Rock. Mon but sera de terminer les courses sans jamais être à l’origine d’incidents. j’espère aussi être capable de diminuer le stress que je ressens lorsque je roule en groupe compact. Pour cela je vais faire des séances de qualification. Ainsi je vais probablement partir en milieu de peloton. C’est en affrontant le danger et non en le fuyant que je vais gagner de l’expérience et, je l’espère, de la confiance.

Je renomme cette piste Waterloo. Je viens de le frapper mon Waterloo.

Toujours je dois me battre contre la voiture. J’use tellement le pneu avant-droit! J’ai testé 6 différents setups et aucun ne semble me convenir. Étant insatisfait des résultats, je vais simplement lister en vrac les données recueillies sans me donner de conseils.

Setups:

Replay, vidéos:

Temps notés:

  1. Rusty 18.930
  2. Rusty (looser) 19.049
  3. MAC T1 19.095
  4. MAC T3 19.163

Je me sens un petit peu plus confortable avec le Rusty (looser) mais ça se gâte après une quinzaine de tours.

J’ai fait 50 tours avec le setup Rusty. Temps plus rapide = 18.930. Les quelques premiers tours, j’avais un temps régulier de 19.2 seconde. Usure du pneu avant-droit = 64%. En deuxième partie du 50 tours, j’étais plus lent d’au moins ½ seconde.

Attends une minute! On roule dans le sens anti-horaire et en plus on tourne le volant à gauche ET à droite?? No way. Je ne touche pas à ça!

Bon, disons que je mets Lime Rock sur ma liste des choses à faire avant de mourir. Mais pour les prochaines saisons la semaine Lime Rock sera une semaine de relâche pour moi.

Setup:

RJF-LM-Milw-2010.sto (source)

Vidéo:

Pas vraiment de point de repère pour l’entrée de la première courbe, passons à la deuxième pour mieux comprendre. Les deux se négocient de la même manière. Je tourne juste au début du panneau TOYOTA accroché au-dessus du mur. Oui, c’est assez tôt pour ce virage. Je freine un peu jusqu’à ce que je touche la ligne jaune intérieure. Je frôle cette ligne tout le long en accélérant graduellement.

Ça c’est la théorie. En pratique je prends le virage trop large. C’est à pratiquer.

Je dois rester très concentré car si je retarde mon point de virage/freinage, c’est la perte de contrôle assurée!

Record noté: 32.100 secondes.
Meilleur tour quand j’ai fait 50 tours sans incidents: 32.169 secondes.

Essence:

Un premier calcul a fait que je suis parti avec beaucoup trop d’essence. Après 50 tours j’ai utilisé 43.1 L.. Si j’ajoute 1.1 L, je peux partir avec 46.5 L d’essence. Peut-être un peu serré mais j’ai le goût de m’essayer.

Cochonnerie! Si jamais j’avais été initié à la course sur ovals avec cette piste, j’aurais détesté ce sport à jamais. Je pense que je ne serai jamais bon à Oxford tout simplement parce je n’ai déjà plus le goût de pratiquer sur cette beigne.

Setup:

Replay et vidéo:

Il n’y a pas grande chose à dire sur la ligne de course. Il n’y a aucun point de repère. Aller voir le replay et la vidéo. Ajoutons quand même que dans la courbe je dois rester le plus près possible du rebord intérieur, cette espèce de bande de trottoir, sans lui toucher bien sûr. Dans les courbes l’accélérateur n’est jamais à plus de 50%. Je suis à fond pendant seulement une très courte période sur les lignes droites (si je peux les appeler ainsi).

Record noté: 16.270 secondes. Ça c’est produit lors de mon 50 tours sans incident.

Essence:

Le 25.2 L est parfait. Après 50 tours il m’est resté 6.9 L. Si je descends la quantité initiale d’une coche, ça sera trop serré.